Plaine-Haute (Côtes d’Armor), chapelle Sainte-Anne, 19e siècle

  • Maîtrise d’œuvre : agence XV41, architecte du patrimoine
  • Mission : diagnostic sanitaire de la voute lambrissée et du mobilier
  • 2019

L’étude de l’histoire de la chapelle Sainte-Anne du Houlin, à Plaine-Haute, a été complétée par un diagnostic sanitaire de la voûte et de la statue de sainte Anne.

La statue de sainte Anne qui prend place dans la niche axiale de la chapelle la représente assise, tenant Jésus sur son genou droit, ainsi qu’un phylactère à sa gauche. En 1794, elle a été enterrée dans un champ pour être prémunie de la démolition de la chapelle, avant d’être déterrée vraisemblablement en 1797. Cet épisode a affecté l’état de l’imposante statue qui présentait des impacts divers et des lacunes polychromiques lors du diagnostic réalisé. Le bois a par conséquent mal vieilli, entraînant, entre autres, des chutes de matières sur la tête de l’Enfant. En dépit d’un encrassement généralisé, le groupe sainte-Anne est intéressant car il est le témoin de l’histoire de la chapelle depuis sa création, et est sculpté en ronde-bosse, technique peu courante aux alentours.

La voûte, elle, recouvre en berceau l’ensemble de l’intérieur de la chapelle. Elle est composée, dans la nef, de merrains peints d’un décor floral et étoilé où dominent des pigments bleus, jaunes et rouges. L’état des longues lattes de bois paraît en revanche inquiétant car leurs pointes de fixation sont oxydées par une humidité persistante. À l’extrême ouest de la voûte, la polychromie a disparu, et son écaillage sur le reste du lambris s’explique par l’absence d’apprêt qui entraîne une perte d’adhérence.

Dans le chœur, la voûte est habillée de trois toiles collées et marouflées. Le support pictural est en bon état, mais est orné de clous là aussi oxydés qui fixent le lambris et qui compliquent, de fait, l’entreprise de restauration. Enfin, la polychromie, d’auteur anonyme, est encrassée et présente des moisissures apparentes.

Voute en berceau de la chapelle Sainte-Anne du Houlin à Plaine-Haute, © Anthemion, 2019

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :